• Les dauphins étaient au rendez vous

    Des moments magiques

    Les dauphins étaient au rendez vous

    Les dauphins étaient au rendez vous

    Les dauphins étaient au rendez vous

    Les dauphins étaient au rendez vous

    Les dauphins étaient au rendez vous


    votre commentaire
  • Une célèbre plongeuse vient de partager l'image avec ses milliers d'abonnés et dénonce "le meurtre" des squales :

    La photo d'un requin tué à La Réunion fait le tour du Web

     

     

    Posté par il y a 8 minutes

     

     
    Ce mardi 9 août 2016, une plongeuse suivie par près de 198 000 abonnés sur les réseaux sociaux a partagé un cliché de La Réunion...mais pas pour ses plages et sa belle faune marine. La photo partagée est celle d'un requin tué et ficelé sur le rivage. Elle est accompagnée d'un petit texte virulent, écrit en anglais, et s'insurgeant contre le "French Government" (gouvernement français) qui financerait le "meurtre de requins". La publication a été "likée" plus de 4000 fois et un hashtag #StopTheKillingOfSharksInReunionIsland a été lancé (Photo : capture d'écran du compte twitter de la plongeuse)

    "Horrible ! What is wrong w these people" ("Horrible ! Qu'est ce qui ne va pas chez ces gens"), "So sad. Stop killing sharks !" ("Tellement triste. Arrêtez de tuer les requins!"), "thanks for sharing this. There are definitely better solutions for Reunion Island" ("Merci de partager ça. Il y a sûrement de meilleurs solutions pour l'île de La Réunion") : Les commentaires affluent sous la publication d'une plongeuse connue sur les réseaux sociaux. La jeune femme, passionnée de biologie sous-marine, a partagé avec ses 198 000 abonnés le cliché d'un requin, tué à La Réunion et ficelé sur le rivage. Le petit texte l'accompagnant est accusateur.

    "In #ReunionIsland the government is funding the killing of sharks because a couple people decided to go surf in closed areas where they were warned multiple times in multiple ways not to go because the sharks there were known to be territorial and then no surprise, they got bit (...) There are so many better ways to approach an unfortunate situation." (A l'île de La Réunion, le gouvernement finance le meurtre des requins à cause d'une poignée de personnes ayant décidé de surfer dans des zones fermées où il a été maintes fois répété de ne pas y aller, car les requins sont connus pour être territoriaux. Et, pas de surprise, ils ont été mordus. (...) Il y a tellement de meilleures façons de résoudre cette malheureuse situation.")

    En une dizaine d'heures, la photo est rapidement devenue virale. Likée plus de 4000 fois, elle a aussi été repartagée. La plongeuse a également lancé un hashtag #StopTheKillingOfSharksInReunionIsland. Et les centaines de commentaires abondent dans ce sens.

    L'un d'entre eux tempère néanmoins la situation : "Years ago. They started feeding sharks and it became a "gold fever"...money machine. The attacks came soon, even in places with no attacks registered, the sharks became a real danger. What you call "a couple of people's" is more than 25 attacks in early years including the killing of a 13 year-old boy and other people" ("Ca remonte à plusieurs années. Ils ont commencé à nourrir les animaux et c'est devenu une "machine à fric". Les attaques sont rapidement arrivées, même aux endroits où il n'y en a jamais eu, et les requins sont devenus un réel danger. Ce que tu appelles "une poignée de personnes" désigne en réalité plus de 25 attaques en quelques années, incluant la mort d'un garçon de 13 ans et d'autres encore.")

    La plongeuse suggère aussi à ses abonnés de signer des pétitions dénonçant de telles pratiques. En 2011, la présidente de Sea Shepherd France s'était déjà élevée contre "la stigmatisation des requins par une partie des surfeurs de La Réunion". Cette réaction faisait suite à la mort du bodyboarder Mathieu Schiller, victime d'un squale à Boucan Canot.Autorisée en 2012, la pêche aux squales avait déjà suscité un tollé auprès des collectifs citoyens.

    En l'espace de 4 ans, de 2011 à 2015, 17 attaques de requins sont survenues dans les eaux réunionnaises. 7 ont été mortelles. Le dernier drame en date est celui du petit Elio Canestri. Alors que le jeune surfeur prometteur s'adonnait à son sport sur le spot des aigrettes, il a été mortellement mordu par un requin. Depuis, les dispositifs post-attaques sont légion et des squales sont régulièrement prélevés sur les spots réunionnais. Au début du mois, deux requins bouledogues ont été capturé dans la baie de Saint-Paul. L'association "Prevention requin Réunion" souprçonnait ces femelles d'être impliqués de façon "directe ou indirecte" à différentes attaques. 

    www.ipreunion.com   


    votre commentaire
  • Une nouvelle tortue caouanne relâchée !

    Une nouvelle tortue caouanne relâchée !

    Les enfants de l’IMS Charles Isautier de St Louis, en visite à Kélonia hier matin, ont parrainé et accompagné jusqu'à la mer "Gertrude" (bague RE0077). Une belle tortue caouanne de 46,2kg pour une longueur de carapace de 72cm (Lc) et 69cm (Ld).

    Une nouvelle tortue caouanne relâchée !

    Parfaitement rétablie après avoir été accueillie au Centre de soins pour avoir avalé un hameçon, Gertrude a rejoint l’océan sans se faire prier… sous les encouragements des enfants et de ses soigneurs.

    Grâce à sa bague et à la photo-identification on pourra peut-être avoir des nouvelles des migrations de Gertrude.

    Une nouvelle tortue caouanne relâchée !

     

    Bon voyage à elle…  

    Une nouvelle tortue caouanne relâchée !

    Une nouvelle tortue caouanne relâchée !

    Une nouvelle tortue caouanne relâchée !


    votre commentaire
  • METEO DU JOUR

     

    Beau temps et soleil ce matin

    Beau temps et soleil ce matin


    votre commentaire
  • Kélonia a eu récemment des nouvelles de la jeune tortue verte baptisée "May-Lee", dont la dernière observation remontait à Mars 2016. Elle est toujours sur le même site du Cap la Houssaye, et a été signalé par Plongée Lébon et Tery Diving.

    Si la tortue est en bon état d’embonpoint et très mobile, elle a un leurre de pêche planté dans la nageoire antérieure gauche.

    Le réseau d’observateurs de Kélonia a été mobilisé pour suivre l’évolution de May-Lee et envisager une capture le... temps de la libérer de l’hameçon.

    Sur les sites très fréquentés par les pêcheurs, ce genre d’interactions est relativement fréquent. La tortue imbriquée "Miti", également habituée du Cap la Houssaye, avait elle aussi été retrouvée avec un hameçon dans la nageoire. Miti a depuis été relâchée en juin dernier sur son spot de prédilection, lors d’une opération de nettoyage réalisée par les Z'Amis du Cap…

    BON A SAVOIR : Les observations de tortues en difficulté peuvent être transmises au Centre de soins de Kélonia - par mail à kelonia@museesreunion.re ou par téléphone au 0692 65 37 98 - ou encore au CROSS au 0262 43 43 43.

    Afficher la suite
     
    May Lee nage avec un leurre de pêche planté dans la nageoire antérieure gauche.
    May Lee nage avec un leurre de pêche planté dans la nageoire antérieure gauche.

     


    votre commentaire
  • Météo à La Réunion : les prévisions

     

    Votre inscription a bien été prise en compte. Vous recevrez une alerte à chaque mise à jour de cette information.

     

     

    Antenne Réunion - Archives

     
     

    Selon les prévisions de Météo France, en dehors de quelques averses sur le Sud-Est avec le volcan, le Sud de la côte Sauvage et la Plaine-des-Palmistes, le soleil est au rendez-vous sur la majorité de l’île ce mardi matin.  

    Prévisions de Météo France pour ce mardi :
    Le soleil est bien présent dès les premières lueurs du jour. Hormis le Sud-Est avec le volcan, le Sud de la côte Sauvage et la Plaine-des-Palmistes, où les nuages accompagnés d’averses épisodiques s’attardent, le restant de l’île est plutôt agréablement bien ensoleillé.

    L’après-midi, la grisaille recouvre les reliefs, les Cirques ainsi que les abords immédiats des contreforts avoisinants. Des ondées, peu significatives, en profitent pour se produire.

    Des débordement nuageux sont possibles, mais ils privilégient, les régions s’étendant de la Grande Chaloupe jusqu’à Saint-Gilles. Ailleurs, le soleil est plutôt de la partie.

    Le mercure monte entre 24 et 25°C sur la côte Est, et jusqu’à 26 °C sur l’Ouest. Au pied du volcan, 19 à 20°C sont attendus. Dans les Cirques, le thermomètre grimpe à 22°C.

    Le vent d’Est est modéré. Les rafales d’Est à Nord-Est atteignent 50 à 55km/h sur le Sud de la côte Sauvage et vers Saint-Joseph. Sur le Nord de Sainte-Suzanne à Saint-Denis le vent de Sud-Est souffle en rafales de 30 à 40 km/h.

    Sur les côtes Sud et Sud-Ouest, la mer est agitée. La houle de Sud-Ouest de 1 mètre à 1 mètre 50 de la côte Sauvage à Saint-Gilles se renforce. Graduellement en journée elle atteint 2 mètres à 2 mètres 40.

    Sur les côtes Est et Nord, la mer est peu agitée à agitée. La houle d’alizé de 1 mètre 50 se renforce progressivement en soirée aux alentours de 2 mètres.

    Horaires des marées à La Pointe des Galets pour le mardi 09/08/16 :
    Basse : 10:50 et 23:56
    Haute : 04:44 et 17:33  

    Météo à La Réunion : les prévisions


    votre commentaire
  • Quelques photos en rentrant au port de St Gilles ce dimanche

    Arrivée au port de St Gilles, vue de l'océan

    Arrivée au port de St Gilles, vue de l'océan

    Arrivée au port de St Gilles, vue de l'océan

    Arrivée au port de St Gilles, vue de l'océan

    Arrivée au port de St Gilles, vue de l'océan

    Arrivée au port de St Gilles, vue de l'océan

    Arrivée au port de St Gilles, vue de l'océan

    Arrivée au port de St Gilles, vue de l'océan


    votre commentaire
  • Hier, dimanche 07 août, une sortie bateau au départ de St Gilles, et quelques photos que je prends plaisir à partager avec vous

    Côte ouest de l'île vue depuis l'océan

    Côte ouest de l'île vue depuis l'océan

    Côte ouest de l'île vue depuis l'océan

    Côte ouest de l'île vue depuis l'océan

    Côte ouest de l'île vue depuis l'océan

    Côte ouest de l'île vue depuis l'océan

    Côte ouest de l'île vue depuis l'océan

    Côte ouest de l'île vue depuis l'océan


    votre commentaire
  • Aurore Kichenin, Réunionnaise élue Miss Languedoc-Roussillon

     
     
     

    Née d’un père réunionnais, Aurore Kichenin, a été élue ce week-end Miss Languedoc-Roussilon 2016. Il y aura donc deux représentantes de notre île au concours national avec Miss Réunion. En 2013, elles étaient 4.  

    Aurore Kichenin a été élue ce samedi soir Miss Languedoc-Roussillon 2016. Née d’un père réunionnais, la jeune fille déjà couronnée Miss Montpellier 2016 est maintenant qualifiée pour Miss France 2017. Elle sera donc la deuxième représentante de l’île au concours national avec Miss Réunion.

    Aurore Kichenin est la première Miss Languedoc-Roussillon des dernières années. En 2014 et en 2015, les élections Miss Languedoc et Miss Roussillon étaient séparées.

    Pour rappel, en 2013, La Réunion comptait 4 représentantes au concours Miss France 2014 : Vanille M’Doihoma (Miss Réunion 2013), Agnès Latchimy (Nouvelle-Calédonie 2013), Julie Legros (Miss Pays de Savoie 2013) et Nathalie Fredal (Miss Martinique 2013).

    Miss France à La Réunion
    L’ensemble des candidates de Miss France 2017 seront en tournage à La Réunion d’ici novembre pour préparer l’élection. Une vitrine pour notre Département. L’Île de La Réunion Tourisme organise le séjour des reines de beauté et du dispositif.

    L’élection Miss Réunion sur Antenne Réunion
    Comme annoncé le 10 juin dernier : cette année, l’élection Miss Réunion fait son grand retour sur Antenne Réunion ! Dans moins de trois mois, les douze candidates qui auront été sélectionnées au titre de Miss Réunion vont tout donner pour devenir l’Ambassadrice de charme de La Réunion.  

     

     

    Un événement à suivre sur Antenne Réunion. Le 27 août prochain, Christophe Bégert présentera l’élection de Miss Réunion.

    Découvrez les candidates de Miss Réunion :
    Miss Réunion : Marine Naze, candidate no1
    Miss Réunion : Anaïs Picard, candidate no2
    Miss Réunion : Flavie Annette, candidate no3
    Miss Réunion : Virginie Lauret, candidate no4
    Miss Réunion : Anne-Sophie de Pieretti, candidate no5
    Miss Réunion Adeline Eclapier, candidate no6
    Miss Réunion : Lauricia Rivière, candidate no7
    Miss Réunion : Maureen Althierry, candidate no8
    Miss Réunion : Raïssa Cadarsi, candidate no9
    Miss Réunion : Ambre Nguyen, candidate no10
    Miss Réunion : JessieRobert, candidate no11
    Miss Réunion : Monelle Desprairies, candidate no12


    votre commentaire
  • Un hôtel 5 étoiles en projet au golf de l’Etang-Salé


    Un hôtel 5 étoiles en projet au golf de l’Etang-Salé
    Le golf de l’Etang-Salé changera bientôt de visage. Le Conseil départemental, propriétaire du complexe, projette d’y faire construire un hôtel haut de gamme. 

    L’appel à projet est lancé depuis juillet dernier. "4 hectares de terrain ont été déclassés pour permettre de lancer ce projet qui depuis un moment déjà nous tenait à coeur", se réjouit Jean-Claude Lacouture, maire de l’Etang-Salé et vice-président du Conseil départemental. Deux autres hectares initialement sous régime forestier de l’ONF seront consacrés à des usages agricoles ou agro-alimentaires. 

    Le mode de gestion va également changer. À compter du  31 décembre 2016, l’association Golf Club de Bourbon qui s'occupait jusque-là de l’ensemble du domaine, pourra se concentrer sur l’aspect sportif. Même si les choses ne sont "pas encore totalement fixées", la SEMIR (Société d’économie mixte pour l'industrialisation de La Réunion), est pressentie pour gérer le site à travers la création d’une filiale. 
     

    "De part la nature et la localisation du site, le projet touristique sera de haute qualité et devra prendre en compte l’environnement", indique Nassimah Dindar. Cette dernière a également tenu à rassurer le personnel du golf sur son avenir, "tous les emplois seront sauvegardés"

    Le Conseil départemental et régional "parlant d'une même voix", Didier Robert a rappelé que 40 à 50 % du projet pouvait faire l'objet de financement public. Les porteurs de projets ont jusqu’au 30 septembre 2016 pour envoyer leurs propositions au Département.
     

     
    Vendredi 5 Août 2016 - 09:43  

    1 commentaire
  • Employé libre service (H/F)
    Le-CRIPE-Sud - La Réunion
    Intérim
    Le CRIPE recherche pour l'un de ses clients spécialisé dans le secteur de la grande distribution :

    ...

    5 Employés ELS.

    Vos tâches sont les suivantes:

    - réceptionner les marchandises et contrôler la conformité des livraisons.
    - acheminer les produits en rayon et procéder à leur installation ( en têtes de gondoles et sur les linéaires ).
    - effectuer et contrôler le balisage et l'étiquetage des produits en rayon.
    - Suivre l'état des stocks et savoir identifier les besoins en approvisionnement.
    - Contrôler l'état et la conservation des produits (dates de péremption), et les retirer s'ils sont impropres à la consommation.

    Compétences requises :

    - Possibilité d'utilisation d'engins de manutention ( transpalette manuelle, électrique, diable...),
    - Utilisation de logiciels et gestion de stocks,
    - Utilisation d'appareils de lecture optique de codes barres ( flasheurs...),
    - Maîtriser les gestes et postures de manutention,
    - Connaître les techniques de réassort,
    - Connaître les règles d'hygiène et de sécurité,
    - Maîtriser la chaîne du froid,

    Vous êtes:

    - Sérieux et rigoureux,
    - Ponctuel et disponible ( vous pouvez être amené à travailler du lundi au dimanche de 6h à 20h selon votre planning ),
    - vous possédez une expérience minimum d'un an,
    - vous avez le sens de l'initiative,
    - vous avez une bonne présentation.
    - idéalement, polyvalent sur les rayons.

    pour postuler, envoyer votre Cv à : a.david@cripe-e2i.re

    Lieu de travail
    Sud  


    votre commentaire
  • Julita Bénard portée disparue : un nouveau témoin

    Antenne Réunion

     
     

    Les recherches continuent ce mardi pour tenter de retrouver Julita Bénard portée disparue depuis vendredi soir. Un nouveau témoin s’est présenté hier à la gendarmerie et pourrait faire avancer l’enquête.  

    Julita Bénard, 26 ans, est toujours portée disparue. Elle a été vue pour la dernière fois au gouffre de l’Étang-Salé où elle aurait été agressée avec sa petite-amie.

    Plusieurs dizaines d’enquêteurs travaillent depuis maintenant quatre jours sur cette disparition inquiétante. Beaucoup de zones d’ombre persistent.

    Un nouveau témoin
    Lundi, un témoin s’est présenté à la Gendarmerie. Dans l’après-midi, accompagné des gendarmes, il s’est rendu au gouffre. La personne était toujours entendue lundi soir.

    Le témoignage pourrait être déterminant pour l’avancée de l’enquête. En effet, suite aux premières auditions, les gendarmes n’avaient pas de témoins directs de la scène.

    Pour l’heure et afin de ne pas perturber les investigations, aucun élément de ces auditions ne filtre. Le parquet de Saint-Pierre confirme l’ouverture d’une enquête pour agression sexuelle et enlèvement.

    Les circonstances de la disparition
    Julita Bénard se trouvait avec une amie au gouffre de l’Étang-Salé où elles ont l’habitude de ce rendre. Mais vendredi soir, alors que la Saint-Pierroise s’absente pour se soulager, son amie est attaquée par derrière et frappée. Le médecin lui délivre 8 jours d’interruption temporaire de travail.

    La jeune femme aurait alors pris la fuite et aurait appelé à l’aide. À son retour, elle n’a plus trouvé Julita Bénard.  


    votre commentaire
  • La continuité territoriale "dans les deux sens" étudiée en commission permanente

    Le dispositif de la continuité territoriale devrait être bientôt aussi opérationnel dans le sens métropole-La Réunion. Ce mardi, le projet est étudié en commission permanente. Il devrait être mis en place dès le 16 août.

    Invité sur le plateau du Journal Télévisé d’Antenne Réunion, le président de la Région Réunion et sénateur, avait annoncé en février dernier sa volonté de voir le dispositif dans les deux sens.

    Quels sont les critères d’attribution pour bénéficier de ce dispositif ?
    Il reste encore à la commission permanente de voter sur le projet et ainsi entériner les conditions d’attribution du bon de continuité territoriale dans le sens Métropole/Réunion.

    La continuité territoriale dans les deux sens est attendue par de nombreux Réunionnais installés dans l’Hexagone. Deux "profils-type" sont visés par ces bons Métropole-Réunion :

    - La première catégorie : les personnes vivant en France métropolitaine mais qui sont rattachées à un foyer fiscal à La Réunion. On pense notamment aux étudiants réunionnais qui bénéficient de Ladom. Mais avec le dispositif de la continuité territoriale, ils pourront ainsi voyager aux dates de leur choix. Il y a aussi les enfants et conjoints (avec enfant mineur) de Réunionnais qui sont concernés.

    - Deuxième catégorie : les personnes nées à La Réunion et qui vivent en métropole. Selon une estimation réalisée avec l’aide de l’INSEE : il y aurait 120 000 Réunionnais installés en métropole.

    Mais attention, toutes ces personnes ne pourront pas bénéficier des bons de la Continuité territoriale car il y aura aussi des critères de ressources qui seront exactement les mêmes que ceux pratiqués sur le département.  

    Pour rappel : l’aide est de 450 euros pour les personnes dont le quotient familial est inférieur ou égal à 6000 euros. Pour ceux dont le quotient familial se situe entre 6 000 et 26 000 euros, le montant de l’enveloppe est de 300 euros.  


    votre commentaire
  • Saline-les-Hauts : 15 hectares de végétation partis en fumée

    Antenne Réunion

     
     

    Un important incendie s’est déclaré ce dimanche après-midi rue Eucalyptus à la Saline-les-Hauts. Il aura fallu mobilisé des dizaines de sapeurs-pompiers pour venir à bout des flammes. 15 hectares de végétation ont été détruits.  

    Un incendie s’est déclaré aux alentours de 12h30, ce dimanche rue Eucalyptus à la Saline-les-Hauts. Des broussailles ont pris feu dans le secteur.

    Si les riverains ont été incommodés par les fumées, aucune habitation n’a été menacés, grâce aux moyens déployés par les pompiers.

    Il aura fallu une quinzaine de sapeurs-pompiers pour venir à bout des flammes.

    Le capitaine Sébastien Hoareau, chef de groupe Ouest des pompiers - commandant des opérations de secours explique : "Nous avons été appelés pour un feu de broussailles. Il concerne 15 hectares. Nous avons engagé des moyens de La Saline, Saint-Leu et Trois Bassins."

    Même si le terrain est accessible, l’opération n’a pas été de tout repos. Les pompiers ont ainsi du déroulé 400 mètres de cables et ont rencontré des difficultés. "Des dépôts d’ordures parsemés dans la broussaille ont compliqué notre action", précise le capitaine Sébastien Hoareau  


    votre commentaire
  • Gouffre de l’Étang-Salé : portée disparue après une agression  

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
             
     
     
     
     
      
     
     

    Julita Bénard, âgée de 26 ans, est portée disparue depuis vendredi soir. Elle se trouvait avec une amie au gouffre de l’Étang-Salé lorsqu’elles auraient été agressées par deux hommes. L’une d’entre elle a réussi à s’enfuir pour donner l’alerte mais n’a retrouvé personne à son retour sur les lieux.  

    Une disparition inquiétante a été signalée au gouffre de l’Étang-Salé hier. Les gendarmes et les sapeurs-pompiers ont effectué des recherches jusque tard dans la nuit. L’équipe cynophile était déployée jusqu’à une heure du matin.

    Ce samedi, les recherches ont repris. L’hélicoptère de la section aérienne de Gendarmerie effectue des rotations sur le secteur. Sur le sol, des gendarmes sont déployés pour continuer les recherches dans cette zone dangereuse.

    Selon les proches de Julita Bénard, la jeune femme aurait été victime d’une attaque. Elle et une amie auraient été agressées par deux hommes. L’amie aurait réussi à s’enfuir pour chercher à l’aide mais à son retour sur les lieux, elle n’a trouvé personne.

    La soeur de la jeune femme portée disparue explique : "Sa copine est elle étaient en train de discuter au niveau du gouffre de l’Étang-Salé. Elles auraient été agressées par derrière par un ou deux hommes. La copine aurait été frappée et ma soeur aurait été coursée. Depuis, on n’a plus de nouvelles. Je suis très inquiète. Là où la piste s’est arrêtée, c’est pas bon signe."

    La jeune femme est domiciliée à Montvert-les hauts et mesure environ 1,65m. Elle est portée disparue à proximité du gouffre de l’Etang-Salé. Elle était alors vêtue d’un jeune bleu clair, d’un haut noir et de chaussures de sport noires.

    Toutes personnes apercevant cette jeune femme est priée de contacter la brigade de recherches de Saint-Pierre au 06 92 76 18 23 ou en composant le 17.  


    votre commentaire
  • La vente ambulante de pétards interdite

    Société

    Le Tribunal Administratif a confirmé définitivement l'interdiction.


    La vente ambulante de pétards interdite
    Le tribunal administratif confirme la légalité de l’interdiction de la vente ambulante d’artifices de divertissement contenue dans une circulaire du préfet de La Réunion du 2 juillet 2014.

    Le tribunal administratif de La Réunion a été appelé à se prononcer sur la demande présentée devant lui par une société importateur et grossiste en produits pyrotechniques et des commerçants qui contestaient une circulaire du préfet de La Réunion interdisant la vente ambulante de ces produits.

    Cette circulaire mettait fin à un régime de tolérance de la vente des artifices de divertissement par les commerçants ambulants sur l’ensemble du département, résultant de la délivrance par les maires d’autorisations de vente sur le domaine public communal.

    Le juge des référés avait suspendu à titre provisoire l’exécution de cette décision par une ordonnance du 30 mars 2015, qui a cependant été infirmée par le Conseil d’Etat le 11 décembre 2015. Le tribunal devait donc se prononcer sur le fond de l’affaire.

    Par un jugement du 28 juillet 2016, le tribunal administratif a finalement validé la légalité de la décision d’interdiction sur le fondement des dispositions du code de la défense qui soumettent le commerce, l’emploi, le transport et la conservation de ces artifices classés dans la catégorie des produits explosifs à un agrément technique, mais qui ne permettent pas de délivrer cet agrément aux installations mobiles destinées à la commercialisation de ces produits.

    Faute de pouvoir obtenir cet agrément, ces installations de vente ambulante ne sont pas autorisées, et la mesure d’interdiction prise par le préfet n’est donc pas illégale.

     
    Vendredi 29 Juillet 2016 - 11:38  

    votre commentaire
  • Prix des carburants : baisse du gazole (- 1ct) et

    du sans-plomb (-3 cts)

    Antenne Réunion

     
     

    A compter du 1er août, les prix des carburants baissent à La Réunion. Le prix du litre de gazole baisse de 1 centime et celui du sans-plomb, de trois centimes. Quant au prix de la bouteille de gaz : il s’établit à 16,03 €, en baisse de 53 centimes.  

    Prix de vente maximum des hydrocarbures à La Réunion à compter du 1er août 2016
    Comme le rappelle la préfecture de La Réunion : "Les prix des produits pétroliers et gaziers à La Réunion sont fixés en application des dispositions des articles R.671-14 à R.671-22 du livre VI du code de l’énergie reprenant les termes du décret n° 2013-1315 du 27 décembre 2013 désormais abrogé. Ces articles constituent le cadre de détermination du prix des hydrocarbures".

    Ce régime établit un mécanisme qui permet de se conformer aux conditions réelles du marché et d’assurer la transparence sur la formation des prix.

     

    Après 6 mois de hausse continue, on constate, en juillet, une évolution à la baisse des cotations des carburants  : "- 11,2 % pour le supercarburant et - 5,6 % pour le gazole. Dans le même temps, le prix du brut (brent mer du nord) suit la même courbe caractérisée par cette inversion fin juin-début juillet".

    Le sans plomb
    "La forte baisse (- 11,20 %) de la cotation est confortée par une baisse sensible du fret (- 16 %) mais légèrement contrecarrée par la dépréciation de l’euro (- 1,68 %). En définitive, le prix CAF est en baisse de 9,11 %. Pour les carburants, les frais de passage s’établissent à 1,9521 €/HL (+ 1,72 %)" Le prix public baisse de 3 cts à 1,28 €/litre.  

    Le gazole
    La cotation moyenne du gazole baisse également mais de manière moins vigoureuse que le sans-plomb au cours du mois de juillet (- 5,60 %). Cette baisse est accentuée par celle du fret (- 16 %) mais contrecarrée par la dépréciation de l’euro (- 1,68 %) qui influe pour 1 ct sur le prix final. La conjonction de ces paramètres induit une baisse du prix CAF de 4,35 %. Les frais de passage s’établissent à 1,9521 €/HL (+1,72%). Le prix de vente s’établit à 97 cts le litre en baisse de 1ct.

    Le gaz
    La cotation mensuelle connaît une forte baisse, -55 $/tonne, ce qui représente une baisse du prix de la bouteille à hauteur de 61 cts pour ce seul paramètre. La dépréciation de l’euro (-1,65 %) vient contrarier cette baisse à hauteur de 8 cts. Les frais de passage à 273,89 €/TM (3,4236 €/bouteille) ont été revalorisés en juillet.

    Le prix final de la bouteille s’établit à 16,03 €, en baisse de 53 centimes.

    En conséquence, les prix des produits pétroliers et gaziers de La Réunion s’établissent de la façon suivante au 1er août 2016 :

    - Supercarburant (€/litre) : 1,28
    - Gazole (€/litre) : 0,97
    - GNR (€/litre) : 0,59
    - Pétrole Lampant (€/litre) : 0,58
    - Supercarburant destiné aux professionnels de la mer (€/litre) : 0,58
    - Gazole destiné aux professionnels de la mer (€/litre) : 0,57
    - Gaz (€/bouteille de 12,5 kg) : 16,03  


    votre commentaire
  • VOTRE METEO CE VENDREDI

      

    Un peu gris zordi

     


    votre commentaire
  • "Tous les signes précurseurs" d'une éruption selon l'Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise :

    La Fournaise ne dort que d'un œil

     

     

    Posté par il y a 16 heures

     

    Le Piton de la Fournaise toussote et remue dans son sommeil depuis le 13 juillet dernier. Dans son bulletin d'activité du jeudi 28 Juillet 2016, l'Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise fait état d'une multitude de séismes, des effondrements et des déformations. "Pour l'heure, on a tous les signes précurseurs qui montrent qu'on a une remontée de magma depuis les profondeurs jusqu'au réservoir qui se trouve au niveau de la mer", résume l'Observatoire. Cette phase peut durer entre une et plusieurs semaines avant que le magma atteigne la surface et aboutissent à une éruption. Cependant, à ce stade, il n'est pas exclu que l'activité s'arrête, et "que le soufflet retombe", remarque l'OVPF.

    "Il suffit de pas grand chose pour que le magma arrive à la surface", note néanmoins l'Observatoire. A ce jour, la sismicité, les déformations et les émissions de gaz témoignent d'une reprise de l'activité au Piton de la Fournaise depuis une dizaine de jours. A titre de comparaison, cette sismicité avait duré deux mois avant l'éruption de février 2015, alors qu'elle avait duré à peine une semaine avant celle de mai 2015. Concrètement, on peut s'attendre à une éruption mais on n'a "aucune idée du timing", nuance l'OVPF.  D'ailleurs, ces signes sont précurseurs mais peuvent ne pas aboutir à une éruption. "Ils avaient ainsi été observés en août et octobre 2015, mais cela s'était stoppé" sans que le volcan entre en phase éruptive, observe encore l'OVPF.

    Les données collectées par l'observatoire

    Depuis la reprise de la sismicité le 13 Juillet 2016, l’OVPF a enregistré au total, 163 séismes volcano-tectoniques superficiels - entre 0 et 2 km sous la surface - sous les cratères sommitaux, avec deux pics principaux les 19 Juillet (19 séismes) et 26 Juillet (33 séismes) derniers. A noter également 18 séismes locaux, sous l’île ainsi que 226 effondrements, dans le Cratère Dolomieu, au niveau du rempart de l’Enclos Fouqué et sur la coulée d’Août-Octobre 2015. De même, le bulletin fait état d'une reprise de l’inflation enregistrée depuis le 13 Juillet 2016, et qui se poursuit à des taux similaires à ceux enregistrés avant les éruptions de 2015 et 2016 (élongation sommitale d’environ 1 mm/jour). Enfin, depuis le 21 Juillet, "une augmentation modérée des concentrations moyennes en H2S est détectée dans les émissions du sommet. Des chutes en concentration CO2 sol sur les stations lointaines (Plaine des Cafres) pourraient marquer des épisodes de transfert magmatique profond vers de plus faibles profondeurs. Ceci est en adéquation avec la reprise de la sismicité et des déformations.

    www.ipreunion.com  


    votre commentaire
  • [ Volcan - Bulletin d'activité ]

    Volcan va pété ???

    Ce jeudi 28 juillet, l'Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF) a publié un bulletin d'activité.

    Volcan va pété ???

    Un rega...in d'activité sismique et une reprise de l'inflation (mise sous pression) a été constaté ces dernières semaines.

     

     

    Source : OVPF / http://goo.gl/pfxZOP  


    votre commentaire