• Les attentats de Paris, le ressenti des réunionnais

    LES ATTENTATS DE PARIS

    Les attentats de Paris, le ressenti des réunionnais

    Les attentats de Paris qui ont endeuillé vendredi soir la  capitale française ont causé la mort de 129 personnes, selon un dernier bilan des autorités. 3 personnes sur les 80 en état critique sont décédées à l'hôpital.

    42 des 352 blessés sont en réanimation.

     

    Les attentats de Paris, le ressenti des réunionnais

    A LA RÉUNION

    Hommages : des incidents dans les établissements scolaires

     
         

    Le recteur de l’Académie de La Réunion a annoncé en direct dans le Journal Télévisé d’Antenne Réunion, 5 à 6 signalements seront fait aux autorités : en cause, des actes ou des témoignages de jeunes ce matin dans les établissements qui montrent une "sensibilité au terrorisme".

    Thierry Terret, recteur de l’Académie de La Réunion était l’invité du Journal Télévisé d’Antenne Réunion. Il explique qu’il n’y a eu aucun incident dans les établissements lors de la minute de silence respectée à la mi-journée.

    Cependant, il y a eu tout de même des inquiétudes lors de l’heure dédiée dans les écoles, collèges, lycées :

    "Lors de ces échanges, certains élèves ont soit tenu des propos inappropriés, soit fait part d’environnement familial ou de la connaissance de proches qui montrent qu’il y a une sensibilité à la cause terroriste, cela supposerait d’aller plus loin dans les investigations si cela s’avérait vrai."

     

     

    Les attentats de Paris, le ressenti des réunionnais

     

    "Deux jeunes ont eu des comportements inappropriés en utilisant des tenues à caractères confessionnels en plein milieu de la matinée, ce qui - vous en conviendrez - relève de la provocation et voir au-delà. Nous allons également nous assurer qu’il n’y a pas un environnement familial qui explique un tel comportement et ce qui amènerait évidemment une réaction des autorités."

     

    Terrorisme : "Il y a des foyers infectieux à St-André" selon Jean-Paul Virapoullé

    Les attentats de Paris, le ressenti des réunionnais

    Jean-Paul Virapoullé révèle que sa ville serait touchée par le phénomène de radicalisation
     
    "Dans ma ville, je constate qu'il y a des foyers infectieux graves de terroristes". Le maire de Saint-André est intervenu sur l'antenne de RTL Réunion ce lundi avec cette révélation choc.

    Jean-Paul Virapoullé annonce avoir signalé au préfet et à la police ces agissements. Et même au chef de l’État, via un courrier. "Ils savent que je ne suis pas un excité", affirme Jean-Paul Virapoullé sur un ton grave.

    La réponse donnée le laisse dubitatif depuis les événements survenus à Paris. "On me dit : on les file". Pas de quoi rassurer le 1er magistrat de la ville de Saint-André qui en appelle à passer à l'étape supérieure.

    Depuis ce samedi, le maire de Saint-André ne cesse de renouveler son souhait d'englober notre département dans le cadre de l'état d'urgence. "Permettez aux juges d'instruction, aux policiers, de perquisitionner à toute heure. On connaît les foyers, on sait où ils sont mais qu'on arrête ce cancer !" , exhorte le maire.

    Il se fait d'ailleurs très précis dans ses affirmations. "Il y a à Saint-André, et dans d'autres villes de la Réunion, des prédicateurs formés en Syrie qui viennent dans certaines mosquées - pas la grande mosquée - endoctriner les jeunes dans les maisons avec des prêches clandestins. Et il y a, le long de la mer, au Colosse, des entraînements la nuit. Ça suffit, il faut arrêter cette pénétration pernicieuse, rampante, cancérigène, de la société réunionnaise par ces prédicateurs qui viennent infecter notre jeunesse et demain porter atteinte à notre sécurité", a-t-il ajouté sur RTL Réunion.

    Lundi 16 Novembre 2015 - 13:14
     

    Les attentats de Paris, le ressenti des réunionnais

     

    Attentats à Paris : riposte de la France, les réactions des Réunionnais

    Antenne Réunion

     
     
     

    Hier soir, deux camps militaires de Daech ont été détruits par l’armée française à Raqa, le fief de l’organisation jihadiste. La riposte de la France ne s’est pas faite attendre suite aux terribles attentats commis vendredi 13 novembre en plein coeur de Paris. Face à l’horreur de ces attaques, les Réunionnais réagissent et de nombreux hommages sont prévus ce lundi.

    La France riposte suite aux attentats perpétrés à Paris par l’État Islamique.

    Dimanche soir, dix chasseurs-bombardiers français ont largué 20 bombes sur le fief de l’État Islamique à Raqa, dans le nord de la Syrie. Ces bombardement ont détruit un poste de commandement et un camp d’entraînement, selon le ministère de la Défense.

    Suite à l’horreur des attaques perpétrées en plein Paris et l’intervention de la France en Syrie, les Réunionnais réagissent. 

    Dans le sud, de nombreux Réunionnais interrogés ce lundi matin comprennent que la France doit se défendre face a de telles atrocités.

    Mais une question revient sans cesse : les interventions de l’armée française en Syrie vont-elles mettre fin a ces attaques ?

    A Saint-Pierre comme sur l’ensemble du département et dans le monde entier, les attaques sanglantes du vendredi 13 novembre sont dans tous les esprits. Certains sudistes apprennent ce matin la riposte massive de la France contre l’État Islamique en Syrie et une fois encore, nombreux sont ceux qui approuvent cette intervention militaire. 

    Certains Saint-Pierrois interrogés ce matin s’interrogent sur l’efficacité et la réussite de ces opérations dans l’extermination des terroristes. 

    Quelques voix s’élèvent craignant les dommages collatéraux de ces attaques et certains pointent du doigt la politique française de ces dernières années.
     

    Près d'une centaine de signalements de radicalisation à La Réunion


    Dominique Sorain est allé à la rencontre des forces de sécurité mobilisées à l'aéroport Roland Garros pour constater le dispositif Vigipirate renforcé.


    Près d'une centaine de signalements de radicalisation à La Réunion
    Si le territoire national est placé en état d'urgence depuis la nuit de vendredi dernier, La Réunion est sous le coup d'un plan vigipirate renforcé.

    Pour constater la mise en place de ce dispositif, Dominique Sorain s'est rendu ce matin à l'aéroport de Gillot. L'occasion d'un point sur les risques de radicalisation sur notre territoire, après le coup de filet de juin dernier à Saint-Denis. Selon les services de la préfecture, près d'une centaine de cas de radicalisation ont été signalés à La Réunion, a déclaré Dominique Sorain aux médias présents.

    Le préfet a aussi rappelé que l'aéroport, comme tous les lieux publics, est placé sous surveillance. Une patrouille militaire des Fazsoi a été déployée. Il en est de même autour des installations et bâtiments sensibles, tels que les lieux de transits (port et aéroports donc), les centres commerciaux, les lieux de culte, les établissements scolaires et les bâtiments publics.

    Côté force de l'ordre, les services de gendarmerie, de police et de renseignements demeurent en alerte permanente pour la protection de la population. Des consignes de prévention et de vigilance sont également données à l’ensemble des collectivités territoriales.
    Rappel des consignes permanentes Vigipirate
    • Le plan Vigipirate mobilise tous les acteurs concernés par la protection contre le terrorisme : l’État mais aussi les collectivités territoriales, les opérateurs économiques et l’ensemble des citoyens.
    • L’activité d’un individu ou d’un groupe qui paraîtrait anormale doit être signalée aux forces de l’ordre, aux patrouilles militaires ou aux services de surveillance et de sécurité du lieu dans lequel vous vous trouvez. Cette attitude citoyenne a déjà permis de déjouer des tentatives d’attentats et d’actes de malveillance. Ayez les bons réflexes à tout moment : www.risques.gouv.fr
    • Il est recommandé à tous ceux qui prévoient de se rendre dans un pays étranger de consulter la page « Conseils aux voyageurs » sur le portail www.diplomatie.gouv.fr et de s’inscrire sur le portail « Ariane » pour être informé de tout événement important concernant la sécurité.

    Près d'une centaine de signalements de radicalisation à La Réunion
     

     

    Près d'une centaine de signalements de radicalisation à La Réunion
     

    Lundi 16 Novembre 2015 - 11:34
     

    Les attentats de Paris, le ressenti des réunionnais

    ATTENTION, NE SOMBRONS PAS DANS LA HAINE, FAISONS LA DIFFÉRENCE ENTRE LES INTÉGRISTES, LES ISLAMISTES, LES RELIGIONS ET TOUT LE RESTE

    MERCI

    « Les flamboyantsLes attentats, une famille d'Etang Salé endeuillée »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :