• Connaissez-vous le deuxième phare de la Pointe des Galets ?

    Trois phares ont été construits à La Réunion. Il n’en reste plus qu’un, celui de Sainte-Suzanne qui date de 1845. Quant aux deux phares du port de la Pointe des Galets, ils ont été la proie... de l’océan. 7 Lames la Mer a retrouvé une rare photo du deuxième phare de la Pointe des Galets, édifié en 1956 et qui n’a brillé qu’une dizaine d’années.

    JPEG - 299.8 ko
    Rare photo du 2ème phare de la Pointe des Galets (Le Port). Extraite du manuel scolaire "Notre milieu, La Réunion", cours élémentaires, 1968. Photo : A. Journaux.

    C’est en feuilletant un vieux manuel scolaire que nous avons trouvé une rare photo du deuxième phare du port de la Pointe des Galets. Une petite photo en Noir et Blanc, signée de A. Journaux. Cette image nous dévoile le deuxième phare de la Pointe des Galets — au milieu de la végétation caractéristique de la savane portoise — qui n’a été en service qu’une dizaine d’années, de 1956 à 1966... avant de sombrer dans les flots.

    Ainsi s’estompe le voile brumeux qui enveloppait la fantomatique silhouette de ce deuxième phare, aperçue sur une autre photo publiée dans un ouvrage d’Eugène Rousse [1] consacré à l’histoire de la commune du Port ; photo floue également publiée dans un ouvrage signé de Daniel Vaxelaire : « La Réunion, 4 siècles de défis, l’histoire des travaux publics depuis le XVIIème siècle » [2]. Une seule photo pour un phare qui a résisté 10 ans ? Non ! Voici donc une nouvelle photo de ce phare... Rare photo.

    JPEG - 456.1 ko
    Le 2ème phare de la Pointe des Galets. Une "autre" photo rare... Photo : A. Journaux.

    C’est en 1886/7 que le premier phare de la Pointe des Galets, monument imposant, est édifié à 50 mètres du rivage, selon un plan établi à Paris. Il était haut de 23 mètres. Ses murs en pierres de taille étaient épais : 1,60 mètre à la base, 0,90 mètre au sommet.

    Le foyer lumineux (lampe à pétrole) protégé par une lanterne vitrée coiffée d’une coupole, était situé à 27,60 mètres au dessus du niveau de la mer. Ce premier phare, avec son imposante silhouette, avait une portée de 28 km.

    La tour était constituée de quatre étages munis chacun de deux ouvertures. Au sommet de cette tour, se trouvaient une girouette, un anémomètre et un paratonnerre. Édifié à une cinquantaine de mètres du rivage, ce magnifique monument sera détruit, non sans difficultés...

    JPEG - 87.4 ko
    Le monumental 1er phare de la Pointe des Galets... a rejoint le fond de l’océan. Il a été dynamité.

    « Il faudra faire un usage intensif de dynamite pour que l’imposant monument soit englouti dans l’océan où l’on peut aujourd’hui localiser son socle à marée très basse », raconte Eugène Rousse. Après 60 ans de service, le beau phare, qui attirait de nombreux visiteurs, disparaît ainsi dans les flots pour cause d’érosion du rivage, et suite aux coups de boutoir de plusieurs cyclones dont le terrible : celui de 1948.

    Le deuxième phare, moins majestueux, est construit deux cent mètres à l’arrière de l’emplacement du premier phare... Une précaution qui s’avèrera inutile. Livré en 1956, il est en béton et ne s’élève que de 15 mètres pour une portée de 20 kilomètres. Il est équipé d’une lampe électrique de 3.000 watts.

    JPEG - 99 ko
    2ème phare de la Pointe des Galets : seule photo publiée jusqu’à présent notamment dans un ouvrage d’Eugène Rousse sur l’histoire de la commune du Port et dans un ouvrage de Daniel Vaxelaire sur l’histoire des travaux publics.

    « Dans la lanterne, est installé un tableau de commande sur lequel un voyant lumineux et sonore signale les pannes de secteur ou la mise hors d’usage d’un filament de la lampe, précise Eugène Rousse. En cas de panne, le gardien peut recourir soit à un groupe électrogène, soit à une batterie de 12 volts, soit à une lampe à pétrole ».

    En 1965, il accueille à son sommet un relais de télévision qui permet aux habitants de l’ouest de s’équiper de téléviseurs. Mais les attaques de l’océan sont terribles à cet endroit. Le deuxième phare est donc éteint définitivement le 31 décembre 1966, pour les mêmes raisons que son ancêtre : l’érosion et le recul de la côte. Il ne reste aujourd’hui aucune trace de cet éphémère phare. Heureusement, celui de Sainte-Suzanne, érigé en 1845, est lui toujours debout !

    Le lieu-dit la « Pointe du Phare »... est resté gravé dans les mémoires portoises même si cela fait longtemps que les phares se sont évanouis.

    Nathalie Valentine Legros

    JPEG - 265 ko

    votre commentaire
  • Célimène ou "L'infortunée créole"

    par les 7 Lames la Mer

     

    Elle se disait « infortunée créole » et rimait à « tort et à travers ». Malgré les hommages, le personnage de Célimène Gaudieux demeure aussi mystérieux qu’indémodable… même 150 ans après sa mort (13 juillet 1864). L’impertinence de certains de ses textes, volontiers moucateurs, est finalement l’ancêtre de l’esprit rap et lorsqu’un Jim Fortuné la chante selon son coeur, c’est pour nous dire combien « sa peau fut jadis sa douleur »... Sa peau, qui n’a pas connu que fleurs...

     

    PNG - 548.1 ko

     

     

    Dans la traversée du village de la Saline, en venant de Saint-Paul, vous apercevrez sur votre droite une bâtisse à étage, en pierre de taille, pourvue de quatre portes en arceaux avec doubles vantaux en bois. Cette imposante demeure abrite aujourd’hui une boulangerie-pâtisserie.

     

    Si vous êtes à pied, vous aurez le temps de jeter un coup d’œil dans la vitrine : fixée sur l’épaisse paroi, vous distinguerez à travers la vitre une plaque s’adressant « aux passants » et sur laquelle on peut lire :

     

    Aux passants
    Ici vécut un phénomène
    Ici rima, ici chanta
    La brune enfant des calcutas
    Guitare en main(s), la Célimène
    (18..-1864)
    1929 Ecriteau posé 1929

     

    PNG - 1 Mo
    Une bâtisse à étage, en pierre de taille, pourvue de quatre portes en arceaux avec doubles vantaux en bois... Ici vécut un phénomène.

     

    Le snack-bar voisin est à l’enseigne de « Célimène » et en face, de l’autre côté de la rue, en haut de quelques marches, un panneau dédié à Célimène vous indiquera que vous accédez au square qui porte son nom.

     

    Un peu plus bas, à l’entrée de l’agglomération, vous verrez une sorte de halle dotée d’un immense bandeau : l’administration postale a donné à sa plate-forme de distribution du courrier des hauts de Saint-Paul le nom de Célimène Gaudieux, tout comme le collège de la Saline.

     

    Née vers...

     

    Vous aurez remarqué que, sur la plaque, l’année de la naissance de Célimène n’est indiquée que par les deux chiffres correspondant au 19ème siècle, suivis de deux points de suspension. Y aurait-il une incertitude sur la date de naissance de la Muse de la Saline ?

     

    Le Mémorial de la Réunion d’Henri Maurin et Jacques Lentge (tome III, 1980) fait naître Célimène en 1806. Il en est de même dans le Dictionnaire Illustré de la Réunion de René Robert et Christian Barat (vol. 2, 1991), dans l’Anthologie de la poésie française d’outre-mer de Christian Poslaniec et Bruno Doucey (2011) ainsi que dans l’Album de la Réunion d’Antoine Roussin (1880).

     

    PNG - 651.8 ko
    Une plaque s’adressant « aux passants »...

     

    Il est vrai que l’acte de mariage célébré entre Célimène et Pierre Gaudieux, en date du 3 octobre 1839, porte la mention « demoiselle Marie Monique née à Saint-Paul, Ile Bourbon, âgée d’environ trente et un ans ». Mais sur ce plan, aussi bien Tristan Hoareau, dans la revue « Généalogie réunionnaise » de décembre 2011, que Robert Merlo dans cette même revue de mars 2012, sont formels : Célimène est née le 20 avril 1807 dans le « quartier » de Saint-Paul.

     

    Parny, Bertin, Dayot, Lacaussade, Leconte de Lisle... et Célimène !

     

    Le premier témoignage sur Célimène nous vient de Louis Simonin, ingénieur des mines, géologue, voyageur et journaliste. Dans son « Voyage à l’Ile de la Réunion », paru en 1861, Simonin s’en voudrait, dans sa nomenclature des poètes de l’île Bourbon (Parny, Bertin, Dayot, Lacaussade et Leconte de Lisle) d’oublier Célimène « la Muse des Trois Bassins, comme on l’a nommée à Saint-Paul ».

     

    PNG - 628.8 ko

     

    Louis Simonin était sous le charme : « Célimène improvise et chante à la fois ses vers en s’accompagnant à la guitare. Elle est, dit-elle, quelque peu descendante de Parny, mais c’est la satire et non l’élégie qu’elle cultive ».

     

    « Elle déchire à belles dents celui qui s’attaque à elle et sa répartie est prompte en prose comme en vers ».

     

    « Une grande partie des vers de Célimène sont en langue créole ; d’autres poésies, en français, sont d’un genre si léger qu’elles ne sauraient trouver place ici ».

     

    Louis Simonin tirait une fierté particulière des 5 vers que Célimène lui adressa pour le remercier d’un échantillon de lave volcanique dont il lui avait fait cadeau :

     

    Je te remercie mon cher voisin
    De la roche que tu m’as envoyée
    Je vais bien la conserver
    On ne jette pas tous les matins
    D’aussi jolies pierres dans mon jardin

     

    Consécration de l’histoire, en février 2000, un cratère du Piton de la Fournaise fut baptisé du nom de « Cratère Célimène ».

     

    Descendante de Parny

     

    Les travaux de Robert Merlo ont mis en lumière l’ascendance de Célimène. Le poète Evariste de Parny eut une liaison avec une jeune fille, Léda, esclave d’ascendance malgache née à Saint-Paul, qui travaillait chez son père, Paul de Forges-Parny. De cette liaison naquit une fille, Valère, qui épousa, à l’âge de 14 ans, Auguste, esclave affranchi. Valère et Auguste eurent trois enfants, dont Marie-Thérèse Candide, mère de Célimène.

     

    Marie-Thérèse Candide était employée chez Louis-Edmond Jean (variantes Jans, Jeance ou Gence) qui en fit sa concubine. De cette relation naquirent deux filles : Marie-Monique, dite « Célimène » et Marie-Céline (ou Marie Céliste).

     

    PNG - 1.6 Mo

     

    Célimène, fille de Marie-Thérèse Candide, petite-fille de Valère, et arrière-petite-fille de Léda, était ainsi l’arrière-petite-fille du poète. En 1811, Louis-Edmond Jean affranchit Marie-Thérèse Candide, sa concubine, âgée de 21 ans, (ainsi que ses deux filles, dont Célimène qui avait 4 ans) qu’il épousera dix-neuf ans plus tard, en 1830.

     

    Versifier en créole comme en français

     

    En 1839, à l’âge de 32 ans, Célimène épousa Pierre Gaudieux, ancien gendarme originaire de la Dordogne, venu à La Réunion avec son régiment, et qui faisait office de maréchal-ferrant au relais de poste de la Saline. Célimène se fit alors aubergiste.

     

    Dotée d’une intelligence très vive, et bien que n’ayant pas été à l’école, Célimène avait fait elle-même son instruction, au contact des « blancs » et en tirant profit des leçons particulières données à leurs enfants. Elle apprit ainsi à lire et à écrire, puis à versifier en créole comme en français. Le poète Jean Albany (cité par Tristan Hoareau) la dépeint en ces termes :

     

    PNG - 559.9 ko

     

    « Elle n’était pas noire, elle avait un visage de mulâtresse, un teint safrané, de grands yeux en amande, une bouche sensuelle, un port de tête royal ».

    « Quand la malle, la diligence, transportant les voyageurs de Saint-Paul dans les hauts du pays, s’arrêtait devant sa petite auberge, sa cantine, elle faisait asseoir les gens fatigués par les cahots et la poussière de la route. Elle leur offrait des liqueurs, l’coup de sec, le frangorin, le jus de canne , le lait de noix de coco. A celui qui avait faim, elle servait un carry, un rougail, du vin ».

    « Et c’est alors que pinçant sa guitare, elle chantait toutes les chansons qui lui passaient par la tête, en français ou en créole... Elle en inventait même... Elle n’avait jamais appris à jouer de la guitare, ni à composer des airs, mais elle chantait quand même... ».

     

    Il ne nous est pratiquement rien resté des textes ni des musiques de Célimène, à part cette chanson où elle se présente elle-même : « La vieille Célimène » (extrait) :

     

    PNG - 713.8 ko

     

    Je suis cette vieille Célimène
    Très laide et non vilaine
    Cette infortunée créole
    Qui n’a pu aller à l’école
    Légère en conversation
    mais très posée en actions
    J’ai la tête remplie de vers
    Et je les fais à tors et à travers

     

    La guitare de Célimène... rangée dans la réserve

     

    Sa chanson la plus célèbre, dédiée à « Missié L. et blanc malhonnête » figure en bonne place dans l’anthologie de la poésie française d’outre-mer (déjà citée) et a été remise en musique et chantée par le groupe Ziskakan pour la Journée de la femme et du patrimoine du 30 mars 2001 (extrait) :

     

    Missié L. et blanc malhonnête
    Na na figure comme bébête
    Na na le quer comme galet
    Na na la langue comme zandouillette
    Na na li dents comme foursettes
    Na na tas de contes comme gazette
    Toujours il est dans la guinguette
    En goguette... et en goguette.

     

    PNG - 669 ko
    La guitare attribuée à Célimène se trouve au Musée de Villèle à Saint-Gilles-les-Hauts, rangée dans la réserve.

     

    Heureusement il nous reste le portrait de Célimène. Il nous en reste même deux, celui du dessinateur Charles-Joseph Mettais, réalisé en 1861 (d’après une photographie) et publié dans « Le voyage à l’Ile de la Réunion (Ile Bourbon) » de Louis Simonin, et l’autre figurant dans l’Album d’André Roussin de 1881. Les deux portraits son quasiment identiques, ils représentent Célimène jouant de la guitare. Sur le dessin de Mettais Célimène apparaît plus jeune, sur celui de Roussin les traits sont plus marqués. Il nous reste également la guitare attribuée à Célimène, qui se trouve au Musée de Villèle à Saint-Gilles-les-Hauts (elle n’est pas exposée, elle est rangée dans la réserve).

     

    Jean-Claude Legros
    Avec l’aimable autorisation de Patrimoine974

     

    Désormais, évoquer Célimène, « l’infortunée créole », sans parler de Jim Fortuné revient à parler du piment sans citer le gingembre... « Je suis cette vieille Célimène, Très laide et non vilaine, Cette infortunée créole... ». Les paroles de Célimène Gaudieux ont touché Jim Fortuné au coeur, réveillant en lui une mémoire collective qui sommeillait. Avec délicatesse et émotion, il adapte le texte de Célimène et crée une chanson aux accents chauds et sensuels, créoles, s’accompagnant d’une guitare dont les sonorités provoquent des frissons. Hommage magistral de Fortuné à l’infortunée... A écouter sans modération ! Et à partager. Merci Jim Fortuné.
    7 Lames la Mer

     

    http://7lameslamer.net/celimene-ma-peau-fut-ma-douleur.html


    2 commentaires
  • LA POINTE AU SEL

     

    La Pointe au Sel en images

     

    La Pointe au Sel en images

     

    La Pointe au Sel en images

    La Pointe au Sel en images

     

    La Pointe au Sel en images

     

    La Pointe au Sel en images

     

    La Pointe au Sel en images

     

    La Pointe au Sel en images

     

    La Pointe au Sel en images

     

    La Pointe au Sel en images


    votre commentaire
  • Photo de Luc PERROT Photographies.

    http://www.lucperrot.fr

    L’île Maurice vue depuis la Réunion.
    Si l’hiver nous apporte des températures très basses dans les hauts, il nous apporte également un ciel très pure avec une très grande clarté. C'est ainsi que cette nuit, l'Ile Maurice était visible (même à l'oeil nu) depuis les abords du Piton de la Fournaise.

    --------------------------------

    Mauritius view from the island of Reunion.
    If winter brings very low temperatures in the mountains, it also brings us a very pure sky with great clarity. Thus tonight, Mauritius was visible (even with naked eye) from the Piton de la Fournaise.

    © Luc PERROT


    2 commentaires
  • UN PETIT MOT DU PEINTRE ILLUSTRATEUR JIMDAVERY

     

    Ote le pa gayar sa!!! Get ti shirt la''l espri kann'' le deja dispo sur le stand de mon dalon serge grondin alias mr palto,alor aller bat' inkarer nena zoli ti shirt le vraiment gadiamb,mi invit a zot aller voir ali si lo marcher de st paul,st pierre et egalement si st denis,et si zot i veu nora ek moin pendant la fet koko.

    Pour ceux et celles qui ne comprennent pas encore le créole, en fait, JimDavery vous dit que vous pouvez avoir le teeshirt "l'esprit canne", qui est dispo dans les stands de son ami Serge Grondin alias Mr Palto aux marchés de St Paul, de St Pierre et aussi de St Denis et que lui, y sera sur le stand pour la fête coco !!

    Allez, on y va, teeshirt vraiment beau et de bonne qualité, et un bon souvenir à rapporter à vos amis ...

    Photo de Jimdavery Illustrateur Davery.

    votre commentaire
  • L'Université de La Réunion lance les inscriptions en ligne


     

     

    L'Université de La Réunion lance les inscriptions en ligne
     
     

    Les jeunes fraîchement diplômés du bac et les étudiants de la fac peuvent d'ores et déjà s'inscrire ou se réinscrire à l'Université de la Réunion.

    Nouveauté cette année: Plus besoin de se rendre sur place pour déposer son dossier papier. L'université a en effet lancé sa plateforme d'inscriptions en ligne, accessible sur scolarite.univ-reunion.fr ou dans l'onglet SCOLARITE de la page d'accueil de l'université.

    Ouverte du 7 au 16 juillet, puis du 10 août au 8 septembre de 5h à 23h, la plateforme devrait permettre aux étudiants de gagner du temps et limiter leurs déplacements.

    Pour les étudiants venant d'autres établissements (universités, BTS, classes préparatoires...), un dossier de pré-inscription devra être rempli avant d'accéder à la plateforme.

    Les nouveaux bacheliers, eux, accèdent directement à l'inscription en ligne grâce à leur numéro APB (admission post-bac).

    Les étudiants de l'IAE (site de la Victoire à Saint-Denis) et de l'IUT (site de Terre-Sainte) sont, eux gérés directement par les deux instituts, sur leurs sites respectifs.


    votre commentaire
  • Un de vos vols a été annulé, retardé ou surbooké ?

    Obtenez jusqu’à 600€ d’indemnités
    grâce à notre démarche de 3min

     

    Obtenir mon indemnité !

    • Quelle situation ouvre droit à une réclamation ?
    • Que dit la réglementation européenne ?
    • Quelle indemnisation puis-je attendre ?
    • Quelle démarche pour chaque compagnie aérienne ?

    Pas d’inquiétude !

    Nous réclamons ces indemnités pour vous…

    Nous prenons en charge l’ensemble du travail administratif, relançons voire poursuivons les compagnies aériennes si elles refusent de vous indemniser comme la loi l’exige !

    Pourquoi réclamer avec nous ?

    Suivez votre réclamation dans votre espace personnel

    • claim step-1

      1

      Les détails de votre vol ont bien été pris en compte

    • claim step-2

      2

      Votre réclamation est éditée et envoyée à la compagnie aérienne

       

    • claim step-3

      3

      Votre réclamation a bien été reçue par la compagnie aérienne

       

    • claim step-4

      4

      Nous avons une 1ère réponse de la compagnie aérienne

       

    • claim step-5

      5

      Nous avons une réponse définitive de la compagnie aérienne

       

    • claim step-6

      6

      Votre indemnisation est transférée sur votre compte bancaire

       

    Pourquoi réclamer avec RefundMyTicket.net

    • Instant feedback

      Un 1er avis immédiat

      Nous vous donnons instantanément un premier avis sur votre réclamation et l’indemnité que vous pouvez obtenir

    • No wasted time

      Pas de temps perdu

     

    • Notre formulaire de réclamation prend moins de 3min ensuite nous gérons l’administratif, les relances et les poursuites éventuelles

    • No win, no fee

      Ne payer qu’en cas de succès

     

    • Vous ne payez rien avant d’avoir obtenu l’indemnisation de la compagnie aérienne

    • Best rates

      Meilleurs tarifs du marché

     

    • Nous ne prenons que 15% de commission pour l’ensemble des démarches que nous serons amenés à effectuer.

     

    Si vous êtes intéressés : http://www.refundmyticket.net/fr/


    votre commentaire
  • Parc national : Appel à participation pour fêter l'inscription à l'UNESCO

     


     
    Parc national : Appel à participation pour fêter l'inscription à l'UNESCO
     
     
    Afin de fêter le 5e anniversaire de l'inscription des "Pitons, cirques et remparts" au patrimoine mondial de l'UNESCO, le Parc national de La Réunion lance un appel à participation pour fêter l'évènement.

    Dans un communiqué, le Parc demande au public de proposer une action ou un projet original, qui, après sélection par un jury, intégreront le programme officiel de la manifestation après la sélection par un jury.

    Cet appel à participation se déroulera du 1er août au 31 octobre 2015. Durant ces trois mois, les équipes du Parc national proposeront aussi un programme d'animations et de sorties natures sur les sites emblématiques, des spectacles, des expositions et des conférences aux quatre coins de l'île.

    A travers des animations culturelles, artistiques, ou de loisirs, l'objectif est de partager avec un public majoritairement familial ou des cibles particulières :

    - la diversité des paysages réunionnais,
    - la géologie,
    - la biodiversité,
    - les liens étroits que l'homme entretient avec ce territoire d'exceptions.
     

     

    Dimanche 5 Juillet 2015 - 11:48

    votre commentaire
  • LES  CANDIDATES MISS RÉUNION 2015

     

    Les candidates Miss Réunion

     

    En attendant l’élection qui aura lieu le 18 Juillet à Champ Fleuri....

     

     

    Les 12 candidates :

    1. Apaméa DESEGAULX de NOLET 19 ans, 1,70m - Saint-Pierre

    2. Brenda NARAYANIN-RAMAYE 20 ans, 1,70m - La Possession

    3. Anaïs PAVADY 19 ans, 1,70m - Saint-Denis

    4. Floriane GONTHIER 21 ans, 1,70m1/2 - Etang Salé

    5. Aurélie ROBERT 19 ans, 1,71m - Le Port

    6. Ornella SERVEAU 20 ans, 1,72 m - Bras Panon

    7. Vanessa ROBERT 20ans, 1,72m - La Possession

    8. Steacy SARPEDON 18 ans, 1,72m Le Tampon

    9. Orphélia ROGER 18 ans, 1,73m1/2 - Le Tampon

    10. Julie HOARAU 19 ans, 1,76m - Saint-Denis

    11. Marine BENARD 18 ans, 1,79m - Saint-Joseph

    12. Azuima ISSA 19 ans, 1,81m - Saint-Denis


    votre commentaire
  • RÉUNION LONTAN

     

    La Réunion lontan

    La Réunion lontan

    La Réunion lontan

    La Réunion lontan

    La Réunion lontan

    La Réunion lontan


    votre commentaire
  • NON LE REQUIN N EST PAS LE PIRE PRÉDATEUR !!

     

    Ce n'est pas le requin qui fait le plus de mort !!!


    votre commentaire
  • La Réunion sera l’endroit idéal dans le monde pour observer l’éclipse annulaire du 1er septembre 2016

     

     

    • Par Gilbert Hoair
    • Publié le 29/06/2015 | 11:31, mis à jour le 29/06/2015 | 16:57

     

    Une éclipse annulaire sera visible dans l’hémisphère Sud le 1er septembre 2016. La Lune passera devant le Soleil provocant l’obscurité sur l’île entre 12h20 et 15h40. Ce phénomène se reproduira en 2026 en Europe et en  2267 à La Réunion.

    © Michel Vignand
    © Michel Vignand
     

     

     

    La dernière éclipse totale à La Réunion a été observée en 1902.
    Le 1er septembre 2016 l'ombre de la Lune se déplacera  du golfe de Guinée dans l'océan Atlantique jusqu'au Sud de l'Océan Indien

    © Michel Vignand
    © Michel Vignand

     

     

    L’éclipse attirera de nombreux observateurs dans l’hémisphère Sud en Afrique, à Madagascar et dans les Mascareignes.
    Pour des raisons de sécurité, La Réunion sera le site que choisiront les astronomes amateurs et professionnels, ainsi que les nombreux touristes qui ne manqueront pas de se déplacer.

    Une préparation indispensable.

    Pour l’astronome Michel Vignand, le « monsieur z’étoiles » de La Réunion, "notre île doit se préparer dès maintenant à cet événement exceptionnel."
    Il faudra informer et rassurer les populations car les croyances liées aux éclipses sont nombreuses.
    Il faudra prendre des mesures pour fluidifier la circulation car, dans la pénombre cet après midi du 1er septembre, les étoiles seront visibles dans le ciel, et les automobilistes vont probablement s’arrêter là où ils se trouvent, sur la route du Littoral et sur la route des Tamarins, pour admirer l’éclipse… avec des lunettes spéciales introuvables pour l’instant sur l’île.

    Bref, tout est à faire dit-il.


    votre commentaire
  • Pour ceux et celles qui n'ont pas encore fait sa connaissance,

    un petit rappel sur JIMDAVERY(*), artiste peintre

    qui a beaucoup de talents et pour qui, personnellement, je kiffe ses créations

     

    JimDavery, illustrateur, je continue à aimer

    Kas kok pour bwar de lo

    Kel de lo,

    Dé lo la rivir,

    Kel rivir,

    Rivir st Jan,

    Kel sin Jan,

    St Jan Batiste,

    Kel Batiste,

    Batiste koko.

     

    Merci à Léa Veron, Frane Lebon, & Sabrina Mazeau sans qui je n'aurai pas eu ce petit texte cool

     

    JIMDAVERY(*) : A suivre sur Facebook


    votre commentaire
  • NATURE, POUR LE PLAISIR

     

    NATURE, POUR LE PLAISIR

    NATURE, POUR LE PLAISIR

    NATURE, POUR LE PLAISIR

    NATURE, POUR LE PLAISIR

    NATURE, POUR LE PLAISIR

    NATURE, POUR LE PLAISIR

    NATURE, POUR LE PLAISIR

    NATURE, POUR LE PLAISIR

    NATURE, POUR LE PLAISIR

    NATURE, POUR LE PLAISIR

    NATURE, POUR LE PLAISIR

    NATURE, POUR LE PLAISIR

    NATURE, POUR LE PLAISIR

    NATURE, POUR LE PLAISIR

     


    votre commentaire
  • ACTIVITÉS NAUTIQUES A L’ÉTANG ST PAUL

     

    ACTIVITÉS NAUTIQUES A L’ÉTANG ST PAUL

     

    ACTIVITÉS NAUTIQUES A L’ÉTANG ST PAUL

    ACTIVITÉS NAUTIQUES A L’ÉTANG ST PAUL

    ACTIVITÉS NAUTIQUES A L’ÉTANG ST PAUL

    ACTIVITÉS NAUTIQUES A L’ÉTANG ST PAUL

    ACTIVITÉS NAUTIQUES A L’ÉTANG ST PAUL

    ACTIVITÉS NAUTIQUES A L’ÉTANG ST PAUL

    ACTIVITÉS NAUTIQUES A L’ÉTANG ST PAUL

    ACTIVITÉS NAUTIQUES A L’ÉTANG ST PAUL

     

     


    votre commentaire
  • Réunion intense, Nature intense

     

     Réunion intense, nature intense en photos

     

     Réunion intense, nature intense en photos

     Réunion intense, nature intense en photos

     Réunion intense, nature intense en photos

     Réunion intense, nature intense en photos

     Réunion intense, nature intense en photos

     Réunion intense, nature intense en photos

     Réunion intense, nature intense en photos

     Réunion intense, nature intense en photos

     Réunion intense, nature intense en photos

     Réunion intense, nature intense en photos


    votre commentaire
  • Aperodom Nantes a partagé une photo sur le journal
     
     
    Photo de Evelyn Lamoly.

    Avant de vous souhaiter une bonne nuit , n'oubliez pas de faire une prière. ...


    votre commentaire
  • A CHACUN SA FAÇON D'AIMER NOTRE ILE ET LE MONTRER

     

    la Réunion dans la peau émoticône heart
    photos de: @Jonathan Léon

     

    Photo de REUNIONNAIS UN JOUR, REUNIONNAIS TOUJOURS.

     


    votre commentaire
  • PETITE BALADE SUR ST PAUL

     

    PETITE BALADE SUR ST PAUL

    PETITE BALADE SUR ST PAUL

    PETITE BALADE SUR ST PAUL

    PETITE BALADE SUR ST PAUL

    PETITE BALADE SUR ST PAUL

     

    PETITE BALADE SUR ST PAUL

    PETITE BALADE SUR ST PAUL

    PETITE BALADE SUR ST PAUL : Photos

    PETITE BALADE SUR ST PAUL : Photos

    PETITE BALADE SUR ST PAUL : Photos

    PETITE BALADE SUR ST PAUL : Photos

    PETITE BALADE SUR ST PAUL : Photos

    PETITE BALADE SUR ST PAUL : Photos


    votre commentaire